L’Art d’Aimer

L’Art d’Aimer

 

L’art d’aimer, nous sommes tous là pour apprendre à parfaire cet art, que nous le voulions ou non, que nous en soyons conscients ou non. Et nous le savons, ça commence par soi-même, de soi à Soi.

Peu importe où nous en sommes dans ce “pro-Jet”, l’essentiel est de s’y mettre.

Et pour cela, en ma fonction de Thérapeute, je vous donne ici quelques outils pour découvrir, développer et continuer à parfaire votre propre talent dans cet Art :

– la lecture de ce livre qui est un “manuel” d’une réelle qualité 

– deux extraits audio d’un enseignement de Bernard de Montréal sur le couple. (en bas de la page)

Même s’ils datent de plusieurs décennies, je vous dirais que ces outils font partie d’un ordre universel qui se met à jour, c’est-à-dire qui s’actualise automatiquement, en fonction de celui ou celle qui l’utilise, et au moment même où il s’en sert, car chacun(e) a à travailler de manière différente, et évolue de façon différente pour réaliser l’artiste unique et merveilleux qu’il Est, afin de pouvoir le manifester de plus en plus avec Joie, sachant que l’Amour est à l’oeuvre en cela.

Oui, c’est un travail quotidien qui demande une solide volonté à toute épreuve. Et soyez certains que ça en vaut le prix ! 

Avec tout mon Amour.
Belle journée en ce 14 février 2020, et Belle Créativité, pour de merveilleuses œuvres !

Marie-Line

Résumé du livre “L’Art d’aimer” de Erich Fromm :

“L’amour n’est possible que si deux personnes communiquent entre elles à partir du centre de leur existence… Qu’il y ait harmonie ou conflit, joie ou tristesse, c’est secondaire par rapport au fait fondamental que deux personnes se rejoignent à partir des profondeurs de leur existence, qu’elles ne font qu’un l’une avec l’autre en ne faisant qu’un avec elles-mêmes, sans fuir leur propre réalité.
Il n’y a qu’une seule preuve de la présence de l’amour : la profondeur de la relation, la rivalité et la force de chaque personne.” La révolution de l’amour est, pour Erich Fromm (1900-1980) (une des grandes figures de l’école de Francfort et lecteur averti de Freud et Marx) l’unique alternative à la destruction de l’humanité.
Une psychanalyse adaptée au social, un socialisme humanitaire, une grande confiance dans l’homme qui peut construire une société différente, fondée sur le respect de la vie et sur l’amour, telles sont les idées maîtresses de cet humaniste.
C’est le propos de son Art d’aimer: un art, l’Art même qui fait l’homme libre.”

 

Partager cet article

À propos de l’auteur

admin1263 administrator

Laisser un commentaire